mardi 31 janvier 2017

TTT n°11

Voici un rendez-vous hebdomadaire qui m'inspire bien. Organisé pour la première fois par le blog The Broke and the Bookish puis repris en français par le blog Frozine, il s'agit de mettre en évidence notre top 10 sur un thème prédéfini.

Cette semaine, il s'agit de présenter Les 10 bandes dessinées que vous souhaitez découvrir

Je lis pas mal de B.D. et mon homme aussi, notre bédéthèque est clairement bien fournie. Donc ce top ten ne devrait pas être trop difficile à faire, entre les BD qui me font de l'oeil depuis un moment et les suites que je n'ai pas encore lu, il y a largement de quoi trouver 10 titres.

Tout d'abord les BD pas encore achetées mais que j'aimerais beaucoup découvrir :

     Les carnets de cerise : une BD jeunesse aux magnifiques illustrations, elle fait beaucoup parler d'elle sur la blogosphère. J'ai pu la feuilleter mais pour le moment je n'ai pas craqué, c'est clairement une BD pour moi, ma moitié n'y trouverait pas son compte.

    Couverture Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le zoo pétrifié

    La Rose écarlate : Une BD d'aventure qui se passe au XIII ème siécle. Un petit remake de Robin des bois  fort sympathique que je dois lire.
    Couverture La Rose écarlate, tome 01 : Je savais que je te rencontrerais

    Elinor Jones: Une BD dans un univers victorien, un peu de romance et des dessins magnifiques. L'univers de la couture est ici bien exploité.

    Couverture Elinor Jones, tome 1 : Le bal d'hiver

    Ensuite, il y a des BD que j'ai achetée mais que je n'ai pas encore eu le temps de lire.

    Wika : Un univers de fantasy avec les dessins d'Oliver Ledroit : la BD est juste splendide, les dessins très fournis et les couleurs vibrantes. Un pur régal pour les yeux.

    Couverture Wika, tome 1 : Wika et la fureur d'Obéron
    Coeur de Pierre: celle ci j'ai craqué à Noël dernier, pour sa couverture, je l'ai trouvé vraiment belle et l'histoire avait l'air mignonne comme tout. Une autre romance en bulles.
    Couverture Coeur de pierre

    Pour finir, il y a des BD dont j'ai commencé la série mais où je n'ai pas terminé le dernier tome acheté, elles attendent sagement dans ma bibliothèque.

    On peut y trouver deux BD historiques, une sur les maisons closes dans le paris des années 1890: Chimères 1887 et l'autre sur l'amérique des années 1920, le train des orphelins.

    Couverture Chimère(s) 1887, tome 5 : L'ami OscarCouverture Le train des orphelins, tome 3 : Lisa


    Ensuite, un classique policier Blacksad, il me reste les trois derniers tomes à lire. 

    Couverture Blacksad, tome 2 : Artic-Nation     
    Les deux dernières sont des BD fantastiques, Majipoor est une réécriture du roman de Silverberg, le château de Lord Valentin et l'autre Ekhö, ne se présente plus.
    Couverture Ekhö, monde miroir, tome 5 : Le Secret des PreshaunsCouverture Majipoor (BD), tome 2 : L'île du sommeil

    lundi 30 janvier 2017

    Un très gros challenge

    https://2.bp.blogspot.com/-YejXoa9AFYQ/WIEZ13WyFoI/AAAAAAAABiQ/WXsCTXfBIMEL76_quv0GmPumuI9exKs1gCLcB/s1600/Le%2Bchallenge%2Bdes%2Bpav%25C3%25A9s%2B-%2BCopie.png

    Voici un autre challenge organisé par ma copinaute Gribouille, sur le forum de Livraddict. Il consiste à lire des  pavés, vous savez ces livres qui font plus de 500 pages et qui nous découragent parfois rien qu'à les regarder.
    Ce challenge court sur un an et a commencé au premier janvier. Nous pouvons donc comptabiliser nos lectures à partir de cette date.
    Suivant le format et le nombre de pages, notre lecture rapporte plus ou moins de points.
    Voici pour le moment les lectures déjà faites et qui rentrent dans le challenge :

      Couverture La meute du phénix, tome 3 : Nick Axton Couverture Off-campus, tome 3 : The score  Couverture Rock Chick, tome 2 : A la rescousse

    Dans les prochaines semaines, je devrais lire d'autre pavés. Voici ceux que j'ai d'ors et déjà prévus :


      Couverture Off-campus, tome 4 : The goal  Couverture La chimiste  Couverture Six Of Crows, tome 1

    dimanche 29 janvier 2017

    Calendar Girl

    Titre : Janvier
    Auteur : Audrey Carlan
    Couverture Calendar girl, tome 1 : JanvierEditeur : Hugo Roman
    Série : Calendar Girl


    Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.

    Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.

    Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une nouvelle vie et un nouvel homme...



    Voici le premier tome de la toute dernière série d'érotisme à la mode : Calendar Girl. Une idée originale où nous allons suivre, chaque mois de l'année, les tribulations d'une jeune femme devenue escort girl, un peu malgré elle. Ce premier tome met en place le personnage principal Mia et dévoile rapidement les raisons qui font qu'elle n'a d'autres choix que de devenir escort  pour une agence spécialisée dans les rencontres de plusieurs jours (ici un mois à chaque fois).
    Bien que le sujet soit original, le roman est si court ( 154 pages en tout et pour tout) que l'auteur n'a pas réellement eu le temps d'exploiter son sujet à fond ni de donner du corps à ses personnages. Nous n'avons donc qu'une suite de discussions entre Mia et son compagnon du moment Wes, entrecoupées de scènes hot. Je l'avoue c'est assez décevant. 
    J'ai trouvé incongrues les raisons pour lesquelles Wes embauche une escort. Il n'a, à mon sens, aucun besoin des services de la demoiselle. Elle passe ses journées à se prélasser et lors des quelques soirées auxquelles elle doit aller, son rôle consiste à faire fuir les possibles prétendantes par sa simple présence. De plus la manière dont Mia tombe sous son charme après seulement quelques heures passées avec lui (et beaucoup de réticences à accepter le côté sexuel de son métier d'escort) est risible, mais explicable par le peu de pages du roman et le fait qu'il faille contenter le lecteur avide de scènes réservées aux adultes. Le héros quand à lui, oublie bien vite les recommandations type "on ne s'engage pas, c'est juste pour le fun" et finit, au bout d'une vingtaine de jours par ne plus pouvoir se passer de la demoiselle, allant jusqu’à lui proposer d'abandonner son poste.
    Au final, cette romance érotique n'a qu'un avantage : ça se lit vite et tout comme un feuilleton de l'après midi, on n'a pas besoin d'attendre longtemps pour avoir la suite. C'est, je pense ce qui fait le réel succès de cette saga.
    L'auteur a eu la bonne idée de nous laisser les deux prochains chapitres à lire, à la fin du roman. ce qui titille notre imagination et ne nous donne qu'une envie : nous procurer Février pour continuer à découvrir les aventures de Mia.
    A noter, une couverture très moche, qui ne donne pas envie d’acheter le roman. Les autres tomes seront des variantes couleur, position de celle ci, ce qui créera une certaine unité dans la collection.

     https://i37.servimg.com/u/f37/10/07/52/81/captu244.png 


    samedi 28 janvier 2017

    L'imposteur

    Titre : l'imposteur
    Auteur : Lisa Kleypas
    Edition: J'ai Lu

    Couverture L'imposteurLorsque son époux disparaît dans un naufrage sur la côte occidentale des Indes, Lara n'éprouve guère de chagrin. De fait, Cameron lui a laissé un souvenir amer du mariage. Exilée dans un petit cottage, la veuve de Lord Brancroft se consacre à ses oeuvres charitables, tandis que les héritiers s'attribuent le manoir. Jusqu'au jour où leur parvient une nouvelle incroyable : Cameron vient de débarquer à Londres ! Sinistre perspective pour ceux qui s'étaient hâtivement approprié son titre et ses terres. Et qui, furieux, doivent plier bagages… Résignée, Lara s'apprête à reprendre une vie commune qui la meurtrie. En se jurant toutefois de ne plus jamais laisser Cameron approcher son lit… Qu'il retrouve donc ses maîtresses ! Pourquoi, alors, éprouve-t-elle ce trouble étrange en présence de son mari ? Amaigri, buriné par l'aventure à laquelle il a survécu, Cameron a changé. Mais est-ce bien lui ou s'agit-il d'un imposteur ?

    Voici une romance historique de l'auteur américain Lisa Kleypas, bien connue des amateurs du genre.  Alors qu'elle se pense veuve suite au décés lors d'un naufrage de son mari, Lara a la surprise de le retrouver, un beau matin, bien vivant et toquant à sa porte. Désemparée par ce retour plus qu'inattendu, la jeune femme doit retrouver des habitudes qu'elle avait mises de côté. Mais le quotidien semble légèrement différent, les attentions de son époux sont plus nombreuses, sa manière de la regarder différente et surtout elle éprouve des sensations jusque là inconnues. Et la question fatidique se pose : est ce bien Cameron qui est revenu au pays où un imposteur lui ressemblant étrangement ? Tout le charme de cette romance victorienne tient en ce mystère. Loin des classiques rencontres de ce type de romans, l'imposteur nous mène en bateau tout au long de ces pages. Comme l'héroïne, on voit bien que quelque chose cloche, mais il nous faudra attendre les dernières pages pour connaître le fin mot de l'histoire. 
    J'ai beaucoup aimé le regard de l'auteur sur la société et en particulier, la vie de couple de la soeur de Lara, aux prises avec un mari violent. Le XIX n'était pas clément avec les femmes et nous le voyons bien, avec cette histoire et la manière dont les deux filles ont du se marier, forcées par des parents qui cherchaient pour elles, un beau mariage, sans se soucier du reste.
    J'ai trouvé un peu ridicule les deux héritiers de Cameron qui possèdent le château au début du roman et sont contraints de le rendre à l'apparition de ce dernier. Leurs propos, souvent vulgaires, en désaccord avec cette société où les bons mots font lois,  et leur manière de décorer le manoir en font des personnages détestables et un peu trop caricaturaux.
    Au final, ce n'est pas un des meilleurs romans de l'auteur, j'ai préféré largement la série Les Hathaway ou celle sur la ronde des saisons, mais il a le mérite de changer un peu des romances conventionnelles. 


    https://3.bp.blogspot.com/-ysOVK3F_G5U/WHuASzUCU-I/AAAAAAAABg4/l-LJV13jCPUfOmYY0Ck1WxR2ifoNjgDcACEw/s1600/Challenge%2BRomances%2Bhistoriques%2B-%2BCopie.png  

    jeudi 26 janvier 2017

    Throwbach Thursday n°16

    TBTL
    Revoilà le rendez-vous du jeudi instauré par BettieRose sur son blog. Elle nous propose chaque semaine un thème différent et nous devons choisir un livre qui y correspond. Les thèmes sont assez larges pour convenir à tous les participants, l'essentiel étant vraiment de partager un roman qui nous plaît.
    onceupon


    Cette semaine, il nous faut présenter un livre qui a un lien avec les contes. Beaucoup  de choix s'offrent à moi, une réécriture d'un conte, un conte classique, ou un conte adapté en BD ? Le choix est vaste et j'ai finalement opté pour un conte revisité que je viens de lire avec ma classe de maternelle.

    Couverture Le petit chaperon qui n'était pas rouge
    Il était une fois une petite fille qui vivait au bord d'une forêt, dans le nord de la Russie. Sa grand-mère, qui tricotait, lui avait fait un long manteau bleu, de petits gants bleus, et lui avait cousu une chaude chapka bleue. Si bien que tout le monde l'appelait "Le Petit Chaperon bleu". 

    Ce conte rappelle clairement l'original avec la présence de la fillette et de sa grand-mère malade. En chemin, notre petit chaperon bleu va rencontrer des animaux de la taïga et les amadouer en leur donnant du miel ou en leur jouant de la musique avec la balalaïka.

    Les dessins sont mignons comme tout, la fillette attendrissante au possible et les différentes fins envisagées extrêmement drôles (l'auteur donne la possibilité de choisir sa fin ou d'en inventer une, ce qui a énormément plu à mes petits élèves).
    Un album de qualité très intéressant lorsque l'on veut comparer un conte classique, connu de tous à une version différente et ici, dépoussièrée.


    mercredi 25 janvier 2017

    Romances historiques

    https://3.bp.blogspot.com/-ysOVK3F_G5U/WHuASzUCU-I/AAAAAAAABg4/l-LJV13jCPUfOmYY0Ck1WxR2ifoNjgDcACEw/s1600/Challenge%2BRomances%2Bhistoriques%2B-%2BCopie.png

    Voici un autre challenge organisé et crée par Gribouille sur le forum de Livraddict. Il consiste à lire des romances historiques, quelle que soit la maison d’édition ou la collection. Cela tombe bien, j'en lis énormément, avec une prédilection pour les romances du XIX ème.
    Il est illimité dans le temps et les lectures effectuées depuis le 1er janvier sont prises en compte.
    Pour l'occasion, une superbe bannière a été crée par Gribouille.

    Pour le moment et depuis le début du mois je n'ai lu qu'une romance :

    Couverture L'imposteur  

    Je prévois par contre d'autres titres pour les prochaines semaines.

           


    mardi 24 janvier 2017

    TTT n°10

    Voici un rendez-vous hebdomadaire qui m'inspire bien. Organisé pour la première fois par le blog The Broke and the Bookish puis repris en français par le blog Frozine, il s'agit de mettre en évidence notre top 10 sur un thème prédéfini.

    Cette semaine, il s'agit de présenter Les 10 auteurs dont vous ne relirez plus de romans d'eux. 

    Pas sûre de pouvoir trouver 10 noms d'auteurs qui ne m'ont pas plu. Je vais donc faire le choix de mettre également des auteurs que je ne lirai plus pour d'autres raisons...

    Tout d'abord les auteurs dont la plume ne m'a pas convaincue, il y en a une, dont le roman a été adapté en série télé que je ne relirai certainement pas. J'ai trouvé ça tellement mauvais que j'ai failli jeter le livre... Pourtant la série, elle, a réussi à capter mon attention, comme quoi...


    Ensuite, il y a les livres qui ne correspondent plus à mes envies actuelles et notamment les auteurs de romans d'horreur ou de thriller.  Stephen King, Jean Christophe Grangé et Maxime Chattam sont des auteurs que j'ai apprécié mais que je ne relirai plus, j'ai trop peur.


    Couverture Les rivières pourpres   Couverture La trilogie du mal, tome 1 : L'âme du mal  


    Puis nous avons les auteurs de notre jeunesse, que nous ne lirions plus maintenant , une fois adulte. Nous retrouvons ainsi, La comtesse de Ségur et Enid Blyton, que je ne me vois pas relire.

       

    Ensuite il y a tous les auteurs classiques, découverts pendant mes études, que j'ai beaucoup apprécié à une époque désormais révolue. Je ne me vois pas relire du Proust, du Zola, du Kafka ou un roman de Balzac.

     Couverture Germinal   

    Au final j'ai trouvé plus d'auteurs que je ne pensais.

    dimanche 22 janvier 2017

    Le novice

    Titre :  Le novice
    Auteur : Taran Matharu
    Éditeur : Hachette
    Couverture L'invocateur, tome 1 : Novice / Le Novice
    Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire. Jusqu'au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d'invoquer les démons. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Fletcher trouve refuge à l'Académie Vocans, sous l'aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d'Ignatius, ce petit démon qu'il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d'une amitié sans faille. Mais l'apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d'Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l'Empire dans le chaos.


    Voici un roman jeunesse découvert grâce au challenge de l'imaginaire. Très apprécié et plébiscité sur les différents blogs littéraires que je suis, ce fut une belle surprise, un très bon roman fantastique destiné à un jeune public. Tous les codes y sont respectés, une manière agréable de découvrir ce genre que j'affectionne tant.
    Les elfes, les humains et les nains se côtoient dans un univers riche et dense à souhait. Le petit plus qui fait la différence, la présence de démons et une nouvelle possibilité : l'invocation. Nos héros se retrouvent donc tous accompagnés de petits familiers aux pouvoirs étonnants. La trame du roman est somme toute assez classique : un jeune orphelin recueilli dans un village éloigné de la capitale qui se découvre, par inadvertance des pouvoirs surnaturels (ici l'invocation involontaire d'une salamandre), la fuite vers la ville principale et enfin l'admission dans l'école élitiste qui lui permet d'apprendre à contrôler ses pouvoirs. Fletcher va alors se consacrer à créer des liens avec ses semblables, à progresser dans son art et à empêcher les nobles de semer la zizanie entre les peuples. L'intrigue est rondement menée et hormis la mise en place initiale du monde un peu longuette, il n'y a aucun temps mort. Les différents personnages servent admirablement le roman et que ce soit, Othello, le nain ou Sylva, l'elfe, chacun a son rôle a jouer. Les inégalités entre les peuples, les choix politiques effectués et les classes sociales se côtoient au sein de l'école, qui devient ainsi une sorte de microcosme très représentatif  de l'Empire. Tout est parfaitement orchestré et la découverte du monde se fait petit à petit, sans alourdir le récit.
    Les connaisseurs retrouveront beaucoup de Tolkien dans la création du monde ou d'Harry Potter dans la vie du héros.
    La fin du roman nous laisse sur notre faim et il nous faut attendre le tome 2 pour connaître le sort de Fletcher et de ses amis.
    Au final un très bon roman jeunesse, peut être un peu simpliste pour des lecteurs avertis mais qui tire admirablement son épingle du jeu.

    http://iluze.eu/wp-content/uploads/2015/12/ungenreparmoispetit.jpg





      http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/100romans.jpg    http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/d2_orig.png